Cyclisme

Mitchelton-Scott, la déception des Grands Tours

9ème au classement World Tour, la saison 2019 de Mitchelton-Scott a un certain goût d’inachevé. Entre la belle saison de Matteo Trentin et les déceptions des frères Yates sur les Grands Tours.

Matteo Trentin, Monsieur régularité

Le Champion d’Europe 2018 a fait honneur à son maillot distinctif grâce à une régularité impressionnante, de février à octobre. L’Italien aura été présent dans le Top 10 des plus grandes classiques de Milan-San Remo aux courses d’un jour en fin de saison, en passant par les Flandriennes. Matteo Trentin a aussi montré qu’il savait briller sur les courses par étapes comme il l’a montré sur la Grande Boucle en levant les bras à Gap et en se plaçant 8 fois dans les 10 premiers. Le Transalpin fut même à deux doigts de remporter le Graal mondial avant de se faire déboîter dans les derniers mètres par la surprise danoise, Mads Pedersen. La saison prochaine, Matteo Trentin roulera sous les couleurs orange de la CCC. Nul doute que ce genre de coureur va manquer à la formation australienne…

Matteo Trentin, vainqueur de la 17ème étape du Tour.
Crédit photo : AFP – Marco Bertorello

A la conquête d’un nouveau Grand Tour…

4 victoires d’étape sur le Tour et un succès sur le Giro. C’est peut-être un peu sévère de dire que la formation australienne s’est ratée sur les Grands Tours mais force est de constater que les objectifs ne sont pas atteints.  » Si j’étais à la place de mes rivaux, j’aurais peur. Je me chierais dessus « . Voici ce que déclarait Simon Yates au départ du Giro. Résultat : 8ème du classement général sans avoir pu peser sur la physionomie de la course. Et puis, le frangin n’a guère fait mieux sur le Tour, rejoignant Paris à la 29ème place.  Jamais deux sans trois, Esteban Chaves a bouclé la Vuelta à une triste 19ème place. 10ème, Mikel Nieve a terminé à un rang honorable. Mais tout cela est loin de satisfaire Mitchelton-Scott, un an après le succès de Simon Yates sur la Vuelta.

Mitchelton-Scott en 2019, c’est :

  • 35 victoires
  • 9ème au classement World Tour, Mitchelton-Scott était 5ème la saison dernière. Révélateur.
Crédit photo : Getty Images
Matthieu HEYMAN

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :