Cyclisme

Groupama-Fdj : On prend les mêmes et on recommence

Au terme d’une saison globalement correcte, un sentiment « d’inachevé » se fait ressentir pour la première équipe française au classement UCI. Avec peu de mouvement au sein de l’équipe, la saison 2020 s’annonce d’ores et déjà très prometteuse.

La saison 2019 témoignait d’un changement d’objectifs pour l’équipe de Marc Madiot. En effet, Arnaud Démare mettait de côté le Tour de France pour s’attaquer au Giro alors que Thibaut Pinot axait son calendrier autour de la Grande Boucle. Le sprinteur français a d’ailleurs remporté sa première étape sur le Tour d’Italie. De son côté Thibaut Pinot, bien entouré, était dans une forme exceptionnelle sur le Tour de France. Tout le monde y a cru, à l’image de l’étape du Tourmalet durant laquelle il a montré qu’il était le meilleur en montagne. Malheureusement pour lui et son équipe, il fut contraint d’abandonner lors de la 19ème étape. Nul doute qu’il se servira de cette désillusion pour revenir plus fort l’an prochain sur un parcours qui semble taillé pour lui.

Il faudra tout de même visualiser la répartition des courses entre les différents leaders. En effet, A.Démare a fait part de son ambition de retrouver les routes du Tour en 2020.

Un mercato calme

Contrairement à d’autres équipes, la Groupama-Fdj est restée plutôt calme sur ce mercato. Elle voit tout de même partir en retraite 2 coureurs : Steve Morabito et le fidèle rouleur Benoît Vaugrenard. Pour ce qui est des arrivées, les dirigeants ont décidé d’engager 3 jeunes coureurs dont 2 de l’équipe Groupama-Fdj Continental. Pour le reste, rien ne bouge. On espère voir certains coureurs confirmer leur potentiel à l’image de Valentin Madouas (13ème du Giro), Marc Sarreau (fraîchement vainqueur de la coupe de France 2019) ou encore David Gaudu (13ème du Tour).

La révélation : David Gaudu

Impressionnant sur les pentes du Tour de France, solide lieutenant de Thibaut Pinot jusqu’au bout (enfin presque…foutu abandon…), la saison de D.Gaudu ne se résume pas seulement à sa performance sur le TDF. Il a décroché sa première victoire en World Tour en remportant la 3ème étape du Tour de Romandie. Il finit même 5ème au classement général. On peut aussi ajouter sa belle 6ème place sur le Liège-Bastogne-Liège. Rappelons qu’il n’a que 23 ans et que le meilleur reste à venir (en tout cas on lui souhaite).

La Groupama-Fdj en 2019 c’est :

  • 24 victoires
  • 12ème équipe World Tour
  • Des jeunes coureurs très prometteurs
Crédit Photo : equipecycliste-groupama-fdj.fr
Théo WARGNIER

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :